Dans une démarche sans précédent, le Bureau de la sécurité des transports du Canada(BST) chargé d ' enquêter sur la tragédie survenue à Lac - Mégantic et son équivalent américain unissent leurs voix pour exiger des normes plus sévères dans le transport du pétrole brut par train.Le BST et le National Transportation Safety Board(NTSB) des États - Unis ont conjointement émis trois recommandations, jeudi matin, à la suite de leur enquête. Le «risque accru» en raison de l ' augmentation considérable du transport du pétrole brut et ce, à l ' échelle de l ' Amérique du Nord justifie l ' adoption de solutions coordonnées selon ces deux bureaux d ' enquête. Ils réclament ainsi des normes plus rigoureuses pour tous les wagons - citernes de catégorie ۱۱۱ et ce non seulement pour les nouveaux. À Lac - Mégantic, le BST a constaté que même à des vitesses plus basses, les wagons de cette catégorie plus anciens se sont rompus ce qui avait laisser s ' échapper du pétrole brut et ainsi alimenté l ' incendie. Le BST exige aussi la planification stratégique des itinéraires et le renforcement de la sécurité de l ' exploitation de tous les trains qui transportent des marchandises dangereuses au Canada. Le bureau d ' enquête veut donc que les compagnies ferroviaires choisissent «minutieusement» les itinéraires le long desquels le pétrole et d ' autres marchandises posant un risque sont transportés et qu ' elles veillent à la sécurité de l ' exploitation des trains. Enfin, le BST réclame des plans d ' intervention d ' urgence le long des itinéraires qui servent au transport de grandes quantités d ' hydrocarbures liquides.Plus de détails à venir…