Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch a invité mercredi les dirigeants de l'opposition à ouvrir d'urgence des négociations afin de rechercher une solution pacifique aux tensions politiques en cours dans le pays. "Il n'est toujours pas trop tard pour mettre un terme à la violence et résoudre le conflit pacifiquement. Encore une fois, j'exhorte l'opposition à rejoindre les négociations et à mettre fin à la confrontation", a dit M. Ianoukovitch dans son discours à la nation paru sur le site Internet présidentiel. M. Ianoukovitch a exprimé son profond regret pour les morts provoquées lors des affrontements violents entre la police anti-émeutes et les protestataires et exhorté les citoyens à ne pas succomber aux provocations des activistes radicaux. Le président ukrainien a souligné qu'il ne tolérait ni effusion de sang, ni emploi de la force ou de la violence. Au moins deux manifestants ont été tués à Kiev mercredi matin durant des heurts avec les forces de l'ordre. Les personnes ont été tuées par balles, a informé le bureau du procureur général ukrainien.