L’investisseur « activiste » Carl Icahn a acquis pour 500 millions de dollars d’actions Apple ces dernières semaines, portant sa participation dans l’entreprise à plus de 3 milliards de dollars. Dans le même temps, il milite toujours pour une redistribution des profits en appelant Apple à un rachat d’actions massif. « Nous pensons que le conseil d'administration d'Apple dessert grandement les intérêts des actionnaires en refusant d'augmenter significativement le montant des rachats d'actions. » Voici la dernière saillie en date de Carl Icahn via Twitter. L’homme d’affaires réagissait après la publication d’une étude de l’agence Moody’s révélant qu’Apple disposerait de 150 milliards de « cash » dans ses coffres. Selon Moody’s, Apple, Microsoft, Google, Cisco, Oracle, Qualcomm rassemblent à eux six 25 % du cash détenu par les entreprises américaines. Voilà plusieurs mois que Carl Icahn s’est lancé dans une campagne pour convaincre Apple de redistribuer une partie de son colossal magot aux actionnaires en procédant à un rachat d’actions à hauteur de 50 milliards de dollars. Malgré cette prise de position, Icahn continue d’investir massivement dans l’entreprise à la pomme. Au cours des deux dernières semaines, il a acquis 500 millions de dollars d’action, portant sa participation dans Apple au-delà de 3 milliards de dollars. Icahn a promis de publier prochainement un argumentaire détaillé, histoire de remettre un coup de pression avant que ne se tienne l’assemblée générale des actionnaires Apple qui aura lieu le 28 février. À cette occasion, la proposition d’Icahn sera examinée et soumise au vote. Cependant, même si elle recueille la majorité des voix, elle n'aura pas de caractère contraignant pour la direction d’Apple qui aura le dernier mot. (Eureka Presse)