Des perturbations sont à prévoir dans le ciel la semaine prochaine... Le syndicat national des contrôleurs du trafic aérien (SNCTA) a déposé un préavis de grève pour la période allant du 27 au 31 décembre. Ils appellent les salariés concernés en poste sur les territoires d'Outre-mer, métropolitains ainsi qu'à l'étranger, à cesser le travail. Vers une "situation catastrophique" Le syndicat s'élève contre "les exigences de baisse des coûts portées par la Commission européenne et les politiques publiques de restriction budgétaire conduites par le gouvernement". L'organisation estime que Bruxelles vise une baisse des coûts du contrôle aérien de 4% par an entre 2015 et 2019, ce qui pourrait conduire en France à une "situation catastrophique". Ces restrictions budgétaires risquent ainsi "d'hypothéquer les chances de réalisation du plan de la direction des services de la navigation aérienne (DSNA) 2014-2016". Il prévoit notamment de mettre à disposition des outils technologiques de dernière génération, l'amélioration des infrastructures mais aussi la valorisation des compétences des ingénieurs-contrôleurs aériens. Le SNCTA demande donc au gouvernement de prendre l'engagement d'attribuer les moyens financiers nécessaires à la réalisation de ce plan.