Une bombe a explosé au passage d’un bus ramenant des pélerins chiites revenant d’Iran auPakistan. Le bilan est très lourd, ۲٤ morts au moins. L’attaque a eu lieu au niveau de Dringhar, un village situé à une soixantaine de kilomètres à l’ouest de Quetta, principale ville du Baloutchistan, sur la principale route entre le Pakistan et l’Iran. Une région qui est régulièrement le théâtre de violences entre communautés sunnite et chiite: il y a deux semaines, unattentat similaire a tué deux personnes. Les chiites représentent environ 20% de la population pakistanaise. Elle est régulièrement la cible de sunnites extrémistes se réclamant d’Al Quaïda.