Les cyberattaques pourraient engendrer des pertes économiques allant jusqu'à 3000 milliards de dollars (2700 milliards de francs) d'ici 2020 si les entreprises et les gouvernements tardent à agir, selon un rapport du Forum économique mondial (WEF). Les menaces liées à la cybercriminalité pourraient également ralentir de manière significative les avancées technologiques au cours de la prochaine décennie, mettent en garde les auteurs de cette étude. Les inquiétudes liées à la sécurité ont ainsi d'ores et déjà freiné la transition vers les solutions d'informatique dématérialisée, dite cloud computing, puisque 78% des entreprises interrogées ont dit avoir retardé d'au moins un an l'adoption de cette nouvelle technologie