Les ingénieurs du matériel iraniens sont parvenus à la thermothérapie du cancer grâce aux nouvelles nanoparticules. Nous avons développé un nouveau matériau d'hyperthermie pour le traitement du cancer, cationiques magnétite nanoparticules d'albumine conjugué (MNP), qui absorbent l'énergie d'un champ magnétique alternatif et le convers en chaleur, explique Elham cheraghipour, une des chercheurs du projet de recherhche. MNP d'environ 10 nm ont été synthétisés par l'intermédiaire de co-précipitation, et l'acide citrique a été utilisé pour stabiliser la suspension de MNP. Ensuite, l'albumine a été cationisée par le remplacement des groupes de chaînes latérales anioniques avec des groupes cationiques. Selon lui, la modification de la surface de la MNP a été communiquée par l'albumine cationique, qui a été conjugué de manière covalente à fonctions acides carboxyliques qui se trouvent à l'extrémité distale de la surface de la MNP par chimie carbodiimide. « Enfin, nous avons obtenu des suspensions superparamagnétiques stables avec des tailles de particules de 140 nm et l’aimantation à saturation de 67 emu / g, qui ne présentent pas l'inconvénient de désorption éventuelle d’attachement physique », retrace-t-elle. Elle a colclu : « Nous avons également analysé le potentiel de ces particules pour la fluide magnétique hyperthermie par la détermination du taux d'absorption spécifique à une fréquence constante de 215 kHz, l’augmentation de la température des particules est de 30,8 ° C. Cette étude démontre expérimentalement la grande efficacité de ces nano- chauffage. » La thermothérapie ou thérapie par hyperthermie ou encore thermoablation est une technique médicale qui consiste à employer l'hyperthermie à des fins thérapeutiques dans le traitement du cancer. Les résultats de cette recherche ont été publiés dans le journal « International Journal of Hyperthermia ».