Un groupe militant islamique du Caucase du Nord a revendiqué les deux attentats suicides qui ont eu lieu à Volgograd, une ville située au sud de la Russie, le mois dernier et a publié une vidéo dans laquelle il menace de perturber les Jeux olympiques de Sotchi. Il n'y avait encore eu aucune revendication des attentats qui ont fait 34 morts, et qui ont augmenté les inquiétudes quant à la sécurité à l'aube des Jeux olympiques qui s'amorceront au début de février. Dans la vidéo, deux hommes s'exprimant en russe, assis devant des bannières noires où l'on peut lire des proverbes arabes, interpellent le président russe Vladimir Poutine. Durant la plupart des 49 minutes que dure la vidéo, ils parlent et tiennent des fusils Kalachnikov. «Si vous tenez ces Olympiques, vous aurez droit à un cadeau pour le sang d'innocents musulmans qui est répandu partout à travers le monde: en Afghanistan, en Somalie, en Syrie», disent-ils. Ils ajoutent qu'«il y aura également un cadeau pour les touristes». La vidéo, accompagnée d'une déclaration écrite revendiquant la responsabilité des attentats, a été publiée dimanche sur le site Internet du groupe militant Sharia Jamaat. Les hommes nomment les kamikazes Suleiman et Abdurakhman. On les voit prétendument alors que les explosifs sont attachés à leur corps.