Le premier vice-président iranien et le premier ministre sénégalais des Affaires étrangères, lors d'une réunion samedi soir, ont discuté des moyens pour l'expansion des relations et la coopération bilatérale. Le premier vice- président iranien, Is'haq Jahangiri, a exprimé sa joie sur les meilleures conditions pour la poursuite de l'expansion des relations bilatérales, ajoutant: " Le gouvernement iranien considère les conditions réunies pour l'approfondissement des relations avec les pays africains, entre autres le Sénégal. "   Il a dit que la République islamique d'Iran, qui assure la présidence tournante du Mouvement des non-alignés (MNA) est également prêt pour la résolution de la crise en Afriques. Référençant à la présence de potentiels appropriés pour l'expansion de la coopération industrielle entre les deux pays, Jahangiri a ajouté que les préparatifs de la coopération dans ce domaine peuvent être faits au cours d'autres visites de responsables concernés des deux pays.   Lors de la réunion, le ministre des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye du Sénégal, a dit : "Il est un très bon point de vue sur nos relations bilatérales dans l'avenir et j'espère que cette visite servira de l'ouverture d'un nouveau chapitre dans les relations Iran – Sénégal".   Il a dit que ses entretiens avec les responsables iraniens ont été utiles et constructifs, ajoutant: " l'Iran et le Sénégal peuvent stimuler leurs relations dans divers domaines, y compris la coopération du pétrole, du gaz et de l'électricité".   Plus tôt samedi l'Iran et le Sénégal ont convenu de mettre en place une commission de la coopération économique conjointe dans la capitale sénégalaise, Dakar, dans un avenir proche.   L'accord a été conclu samedi lors d'une réunion entre le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif et son homologue sénégalais Mankeur Ndiaye, à Téhéran.   Le ministre sénégalais des Affaires étrangères a annoncé que son pays est prêt à améliorer ses relations avec l'Iran, et a dit qu'il envisage de rouvrir son ambassade à Téhéran dans un proche avenir.   Le ministre sénégalais des Affaires étrangères a souligné que son pays estime l'expansion très importante de liens avec l'Iran, et a dit, " l'Iran est un très grand pays qui joue un rôle important dans la région et nous avons des positions communes dans de nombreux domaines que nous pouvons continuer à élargir notre relations dans les domaines agricoles et économiques. "