Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif et le président syrien, Bachar el-Assad, ont abordé, ce matin, les dernières évolutions, les relations bilatérales et les questions importantes de la région surtout de la crise syrienne. Lors de sa visite à Damas, en soumettant les salutations de la présidentielle iranienne, le ministre de la diplomatie iranienne a déclaré que l'Iran est prêt à développer les coopérations économiques, politiques et culturelles. Expliquant le processus politique qui a suivi les négociations sur le nucléaire iranien avec les 5+1, M. Zarif a souligné sur l'idée essentielle d'Iran pour combattre contre l'extrémisme, la violence et les intrigues religieuses dans la région et ajouté: "Pour résoudre la crise syrienne, il faut avancer vers une solution par le dialogue politique". "La Conférence internationale de la paix sur la Syrie, Genève-2, est une capacité politique et internationale pour résoudre le problème syrien, qui son organisation réussite pourra empêcher la continuité de la tuerie des innocents et de l'extrémisme", a-t-il ajouté. Le Président Bachar el-Assad a précisé, de son côté, sur l'importance des relations bilatérales, et s'est exprimé sur les actions de la Syrie dans le domaine de combattre contre la violence, l'extrémisme et l'intrigue religieuse. Il a également remercié la République islamique d'Iran pour ses positions stables dans le soutien du peuple syrien.