« L’ONU se déclare prête à inviter Téhéran à Genève 2, a annoncé son porte-parole en allusion à l’insistance de Ban Ki-moon et de Lakhdar Brahimi sur la nécessité de la présence de la RII à cette conférence.
Martin Nesirki a précisé, mardi, à la presse, qu’une invitation n’a pas été encore faite à l’Iran pour assister à la conférence de Genève mais que les responsables onusiens sont prêts à le faire, une fois les négociations russo - américaines aboutissent aux résultats souhaités. A noter que le Secrétaire d’Etat américain, John Kerry, a indiqué lundi, après ses entretiens avec le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov et l’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie, Lakhdar Brahimi qu’en reconnaissant l’accord de Genève ۱, l’Iran peut participer à Genève ۲! Pourtant, l’Iran a, plus d’une fois, annoncé qu’il est, prêt à participer à la conférence Genève ۲ sans préalable.