Dans un communiqué, Obama se réjouit de ce que ce dimanche soit finalisé le premier pas dans le sens de la mise en application du plan d'initiative commune Iran/5+1 . Avec sa littérature habituelle pétrie d'arrogance, Obama dit :" l'accord de Genève est un pas pour empêcher l'Iran d'avoir accès à l'arme nucléaire. si l'Iran maintiennent ses engagements dans les six mois à venir, et s'il agit dans le sens d'une solution définitive de son nucléaire, alors la levée partielle et minimale de ses sanctions débuteront.... s'il y a de nouvelles sanctions de la part du congrès je vais les boycotter puisque tout durcissement met en danger les pourparlers ... avec l'accord conclu ce samedi un grand pas a été franchi en avant . nous allons nous concentrer désormais sur la dissipation de nos inquiétudes autour du nucléaire iranien . c'est difficile mais c'est une chance pour la paix nationale, la sécurité mondiale"