Environ 50 000 personnes ont manifesté dimanche en plein centre de Kiev contre le passage à tabac de l'ex-ministre ukrainien de l'Intérieur et opposant, Iouri Loutsenko, lors des heurts vendredi entre des manifestants et la police, a constaté un journaliste de l'AFP. L'agression de M. Loutsenko, 49 ans, hospitalisé pour une commotion cérébrale, «montre le niveau de l'arbitraire dans notre pays. La police ne recule devant rien, même devant son ancien responsable», a déclaré le retraité Anatoli Radiouk. Iouri Loutsenko, 49 ans, un ex-membre influent du gouvernement pro-occidental de l'ancienne première ministre Ioulia Timochenko, a été hospitalisé vendredi soir en soins intensifs à la suite de heurts entre des manifestants pro-européens et la police près d'un tribunal à Kiev.