Au plus fort des affrontements entre les différentes milices takfiris, il y a une partie qui en tire un maximum de profit: Assad!! selon Al Jazeera au bout de neuf jours d ' intenses combats inter takfiris dans la banlieue d ' Alep au nord ouest de la Syrie, plus de ۷۰۰ terroristes ont été tués. Al Jazeera anglais qui utilise toujours le terme " rebelle " pour les terroristes takfiris, n ' écarte pas la possibilité que ces derniers perdent dans les heures à venir le contrôle de la cité stratégique de Cheikh Najar au nord est d ' Alep. cette cité est située à ۱۰ kilomètres du nord est d ' Alep et sert de principale voie de transit d ' armes et de munition depuis la Turquie. si l ' Armée assadiste parvient à s ' en emparer, le principal trajet d ' acheminement d ' armes à Alep sort du contrôle des terroristes. " la cité Al Bab au nord est d ' Alep qui est contrôlée par les rebelles est régulièrement prise pour cible de l ' armée syrienne. Cette région est situé sur un carrefour qui relie Alep à l ' est de la Syrie. si Assad cherche) reprendre le contrôle des régions du nord est de la Syrie, il faut reconquérir Al Bab. Alors que les milices takfiris se battent entre eux, l ' armée assadiste avance lentement et régulièrement, saisissant l ' occasion qui lui est offerte. les rebelles le reconnaissent, la ville stratégique de Cheikh Naja a toutes les chances de tomber, elle aussi aux mains des soldats d ' Assad. si la chute a lieu la principale voie d ' approvisionnement des rebelles au nord d ' Alep est coupée. Alep est divisé en effet en deux parties: les rebelles de l ' est de la ville que contrôlent les gouvernements occidentaux. cette partie a été le théâtre de multiples assauts de l ' armée syrienne qui n ' a toutefois pas réussi d ' avancer. mais cette zone semble désormais à la portée des soldats d ' Assad qui tirent profit des entre déchirements dans les rangs des miliciens takfiris "