Le café stimulerait la mémoire visuelle d ' après une nouvelle étude américaine publiée dans la revue spécialisée Nature.
Si on lui connaissait des vertus stimulantes et énergisantes, le café serait aussi capable d ' améliorer nos capacités à se souvenir de détails et notre mémoire visuelle. Une équipe de chercheurs de l ' Université de Johns Hopkins de Baltimore(Etats - Unis) dirigée par le professeur Michael Yassa a mené une étude pour comprendre les mécanismes du café sur la mémoire visuelle. Ils ont analysé les modifications de mémorisation de ۷۳ bénévoles. Après avoir regardé différentes images, la moitié d ' entre eux a bu une dose de ۲۰۰ milligrammes de café(l ' équivalent de ۲ tasses) et l ' autre un placebo. Les chercheurs ont testé la mémoire visuelle de ces volontaires le lendemain matin. Ils les ont confrontés à de nouvelles images, certaines identiques à celles de veille, d ' autres extrêmement proches, et d ' autres différentes.

Le café a de multiples vertus

Les deux groupes ont été capables d'identifier parfaitement les nouvelles et anciennes images. En revanche, seules les personnes ayant bu du café ont pu distinguer les visuels légèrement modifiés. Le café semble permettre de mieux retenir les détails et de se souvenir ainsi de manière plus fidèle. « Si nous avions utilisé un travail de mémoire standard sans ces articles "similaires" difficiles à distinguer, nous n'aurions trouvé aucun effet de la caféine », commente le Pr Yassa. « Pour cette catégorie d'images, le cerveau doit en effet réaliser une opération plus difficile, il doit faire un travail de séparation du modèle » expliquent les chercheurs. « Notre étude a prouvé que c'est cette action qui semble être renforcée par la caféine » conclut le Pr Yassa qui rappelle aussi que « la caféine est associée à la longévité en bonne santé et peut avoir des effets protecteurs du déclin cognitif comme la maladie d'Alzheimer ». En  effet, l'institut national américain du cancer a publiée dans la revue New England Journal of Medicine une étude révélant que le café rallongerait l'espérance de vie, même s'il s'agit d'un décaféiné. Les chercheurs ont suivi pendant 13 ans 40 000 « buveurs » de café âgés de 50 à 71 ans et ils sont parvenus à la conclusion que boire 3 tasses de café par jour diminuerait le risque de décès de 10 % chez les buveurs de café par rapport aux personnes qui n'en boivent pas et baisserait ce risque de 15% chez les femmes. Le café aurait aussi un effet protecteur contre les risques d'accidents cardio-vasculaires (AVC), d'attaques cérébrales, de diabète et de maladies respiratoires.