En Ecosse, un photographe a eu la chance d ' observer et immortaliser un vol groupé d ' étourneaux. Par milliers, les oiseaux ont virevolté pendant une vingtaine de minutes dans le ciel.C ' est probablement l ' un des plus merveilleux spectacles que des animaux puissent livrer. Et un photographe a eu la chance de se trouver en première position pour l ' observer. Alors qu ' il se trouvait près de Gretna dans le sud de l ' Ecosse, Owen Humphreys a soudainement vu se former dans le ciel au - dessus de lui un nuage pas comme les autres: un nuage composé de plusieurs milliers d ' étourneaux. Les oiseaux ont commencé à virevolter en groupe, de droite à gauche, dans un sens puis dans l ' autre, constituant même des formes que le photographe s ' est amusé à identifier. "Les formes qu ' ils faisaient étaient spectaculaires, un gorille, deux dauphins et peut - être même un oiseau géant. Les personnes peuvent y voir ce qu ' ils veulent", a témoigné le photographe repris par leDaily Mail. En vérité, ce dernier ne se trouvait pas là par hasard, cela fait plus de trois semaines qu ' il se promenait dans les environs pour capturer le phénomène. Ce jour - là, il a été plus que servi, le spectacle a même dépassé ses attentes. Aussi, il a rapidement saisi son appareil pour capturer le phénomène en pleine action. "Il y avait aussi un vrai oiseau de proie, probablement une buse, qui a semblé faire voler les étourneaux encore davantage", a t - il précisé. Et plus que visuel, le spectacle qui a duré une vingtaine de minutes était aussi sonore semble - t - il. "Le son de leur vol était remarquable".Une question de survie?Les étourneaux migrent au Royaume - Uni chaque hiver à la recherche d ' un climat plus doux mais ils sont rarement observés en Ecosse. Cette nuée virevoltante qu ' il forme est appelée en anglais " murmuration " et est généralement observée en hiver peu avant le crépuscule. Aujourd ' hui, les spécialistes ont plusieurs hypothèses pour l ' expliquer. Les oiseaux pourraient faire cela pour s ' amuser ou communiquer entre eux. Mais pour beaucoup, les étourneaux feraient surtout cela pour survivre. En effet, en virevoltant ainsi en groupe, ils chercheraient à perturber les prédateurs voulant s ' attaquer à l ' un d ' entre eux. Les oiseaux situés vers l ' extérieur de l ' essaim ou ceux qui ne parviendraient pas à suivre seraient alors les plus vulnérables. "Tout est une question de sécurité pour eux, aucun ne veut être sur l ' extérieur, ni être le premier à atterrir", expliquait il y a quelques temps auTelegraph Paul Stancliffe, spécialiste du British Trust Ornithology. Aussi magnifique soit-il, ce spectacle peut aussi causer quelques dégâts. En effet, les habitants d'un petit village situé non loin de Gretna ont subi plusieurs coupures de courant durant le vol des étourneaux.