l'armée cybernautique de la résistance islamique a, dans un communiqué, annoncé avoir infiltré dans l'aviation israélienne. Comme preuve, elle a rendu public une partie des informations et renseignements, obtenus, au cours de cette opération.  «  Une fois de plus, les soldats ont ébranlé le nid plus fragile que celui de l'araignée d'Israël pour que ses locataires usurpateurs sachent que le temps de la disparition est arrivé et que tôt ou tard, ils seront contraints de s'en aller". Le groupe de la résistance est fier d'avoir ajouté à sa liste des conquêtes, l'infiltration dans le réseau interne de l'Organisation de l'Aviation israélienne. Nous communiquons cette information à nos frères musulmans à travers le monde invalidant, de nouveau, les allégations sur l'invincibilité de ce régime », peut-on lire encore dans le communiqué de la résistance islamique.
la cyberarmée de la résistance a ainsi pénétré le système de gestion des programmes de vol de l ' aviation sioniste. l ' armée a provoqué des perturbation on - line dans l ' échange de communication entre les avions sionistes et leurs tours de contrôle, ce qui a compromis la possibilité de le système ATIS / VOLMET, ainsi que la possibilité des appareils israéliens de repérer leur direction. la cyberarmée de la Résistance a également pénétré dans le système métérologique de l ' aviation israélienne, provoquant là aussi des perturbations et de la paralysie. cette opération a permis aussi l ' accès des milliers de donnés. le communiqué précise aussi ses cibles: la banque des données sur les trajets aériens des vols internes et étrangers, les donnés liés aux détails des vols que possèdent uniquement les pilotes et la tour de contrôle, les donnés des logiciels liés à la gestion des vols et à la définition des trajets des vols, des cartes métérologiques. le communiqué affirme que le " server " contenant ces informations est à présent hors service et que l ' aviation sioniste aura du mal à se remettre en état avant de reprendre ses frappes contre les femmes et les enfants palestiniens. le communiqué ne le précise pas mais le Hezbollah projette - t - il de prendrepour cible en casde guerre des vols israéliens