Ariel Sharon est mort aujourd’hui après avoir été maintenu pendant 8 ans en vie dans le coma. La presse français ne tarit pas en éloge à l’annonce de la disparition de ce grand criminel de guerre. Beaucoup en France et en israel voudraient célébrer le Sharon de la même façon que Mandela. Mais rien n’y fera, un chien restera toujours un chien … On se souvient également comment cette même presse française n’avait pas hésité à salir le défunt Yasser Arafat dès l’annonce de son décès. Décidément on se rend compte que la France sombre petit à petit dans un nouveau fascisme bleu ciel qui ne dit pas son nom. Alors qu’en dire ? Enumérez ces méfaits et ces massacres ? Ils sont trop nombreux. Non, juste dire au monde qu’avant sa mort ce chef sanguinaire appartenait à un parti considéré comme centriste, à la gauche donc de Netanyahou … C’est vous dire à quel point l’israel constitue aujourd’hui un état fasciste et raciste.