« Les deux jours de discussions techniques entre l'Iran et l'Union européenne sur le nucléaire, jeudi et vendredi à Genève, ont permis des progrès sur les points encore en suspens en vue de mettre en œuvre le plan approuvé en novembre par Téhéran et les grandes puissances », a déclaré le porte-parole de Catherine Ashton.
A Bruxelles, Michael Mann a fait état de très bons progrès sur toutes les questions concernées, ajoutant que la décision reviendrait à chaque gouvernement. A Washington, la porte - parole du département d ' Etat, Jen Psaki, a reconnu des progrès dans les questions concernées aux détails. Selon le vice - ministre iranien des Affaires étrangères, Abbas Araqchi, toutes les questions politiques et techniques encore en suspens ont été résolues mais la décision finale revient aux capitales de chaque pays impliqué.