Un petit garçon du nord de l'Ontario a goûté à l'hiver dès ses premières heures. Sa mère n'a pas eu le temps de se rendre à l'hôpital de Hearst et a dû accoucher dans une voiture, en bordure de la route 11, alors qu'il faisait moins -44 avec le refroidissement éolien. Heureusement, la mère et l'enfant se portent bien. Le petit Silas a été accueilli dans ce monde par nulle autre que son père. « Je l'ai tout simplement saisi au vol », raconte Brandon Rowley. Le couple était sur la banquette arrière de la camionnette d'amis et tentait de se rendre de Kapuskasing à Hearst, un trajet d'une heure. Ils avaient eu recours aux services d'une sage-femme pour cette deuxième grossesse et la mère voulait accoucher à l'hôpital de Hearst. Cependant, à mi-chemin, les plans ont rapidement changé. « Elle a crié qu'elle devait pousser et puis rapidement, le bébé était né », poursuit le père.
Le petit Silas est né dans une camionnette en route vers l ' hôpital.
Silas est né un ۷ janvier en pleine vague de froid glacial, alors que la température ressentie était de - ٤٤. « Je voulais qu ' ils ouvrent les fenêtres[de la camionnette] tellement j ' avais chaud», se rappelle Katherine Peddie. Durant l ' accouchement, les amis du couple ont appelé les services d ' urgence et la sage - femme qui offraient des conseils. Après avoir attaché le cordon ombilical avec le lacet du soulier de Katherine, le couple s ' est rendu au prochain village où attendaient les services d ' urgence et la sage - femme. « Le papa a bien fait ça, Je le considère maintenant sage - femme honorifique. Même que sur la petite carte de bébé qu ' on donne dans les hôpitaux j ' ai marqué que c ' est le papa qui avait accouché le bébé», souligne la sage - femme Mélanie Guérin. Le petit Silas est en pleine forme et l ' on surnomme déjà « chevy» en souvenir de la camionnette dans laquelle il a vu le jour.D ' après un reportage de Martine Laberge.