Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki -moon, a réitéré son soutien à la participation de l'Iran à la prochaine Conférence de Genève II sur la résolution de la crise syrienne. M. Ban a déclaré dans un communiqué lundi que la décision finale sur la participation de la République islamique dans la réunion de Genève II sera fait lors d'une réunion 13 Janvier entre le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d'Etat américain John Kerry . " Nous espérons vivement qu'ils parviendront à un accord sur la participation de l'Iran ", a déclaré le secrétaire général de l'ONU, en soulignant que le soutien actif des pouvoirs régionaux dans l'événement est «critique ». Également, un porte-parole du chef de l'ONU a souligné, lundi, la position du secrétaire général sur la présence de la République islamique à la réunion de Genève II. « Le Secrétaire général est en faveur d'inviter l’Iran, mais les discussions entre les Etats initiateurs n'ont pas encore produit les résultats finaux», a déclaré le porte-parole, référant aux États-Unis et à la Russie, qui ont accepté d'abord sur la tenue de la conférence, le 7 mai 2013. L'Iran affirme que ce prendrait part aux pourparlers de Genève II s'il y est invité et sans conditions préalables. En outre, la porte-parole de l'Iran du ministère des Affaires étrangères Marziyeh Afkham a rejeté lundi dans un communiqué les remarques précédentes par le secrétaire d'Etat américain John Kerry que l'Iran ne devrait contribuer aux efforts pour résoudre la crise en Syrie. «Dès le début de la crise syrienne, la République islamique d'Iran a dit qu'une solution politique sera la seule option pour désamorcer les tensions dans le pays , et a toujours accueilli des stratégies qui garantissent les droits du peuple syrien à travers le dialogue syro- syrien ", a déclaré Afkham . " Toutefois, afin de prendre part à la conférence de Genève II, la République islamique d'Iran n'acceptera aucune proposition qui ne respecte pas sa dignité", a-t-elle ajouté. Le 25 Novembre, l'ONU a fixé le 22 Janvier 2014 comme date pour les négociations de Genève II.