L’armée israélienne a intensifié les mesures de sécurité, sur les hauteurs du Golan, pour, soi-disant, empêcher l’entrée des terroristes, via la Syrie, vers la Palestine occupée.
Selon l’agence d’information SAFA, l’armée du régime sioniste, qui s’avère être, en effet, l’un des principaux supporters des groupes terroristes, en Syrie, s’est mise en état d’alerte complète, sur les hauteurs du Golan, sous prétexte d’avoir découvert des signes suspects, dans les régions d’Ain Qiniya, Majdal Shams et aux alentours d’une colonie de peuplement sioniste.