Les chercheurs iraniens à la prestigieuse université Amir Kabir ont conçu et fabriqué des nanoparticules de la fibre de protéine naturelle. "Les tissus de protéines naturelles, y compris des plumes et de la laine sont compatibles avec l'environnement et biodégradable", a déclaré Niloufar Eslahi à l’Isna. Elle a ajouté que les tissus peuvent être appliqués dans différents domaines médicaux, agricoles, sanitaires, les cosmétiques et les industries textiles. La méthode s'avère beaucoup plus efficace comparée à d'autres méthodes en raison de sa faible consommation d'énergie et la contamination de l'environnement. Son enzyme agit comme un catalyseur et peut accélérer le rythme de la réaction dans des circonstances douces. L'avantage de nanoparticules, c'est qu'ils peuvent protéger les principales caractéristiques de la fibre sans détruire leur infrastructure.