Un chercheur iranien a produit une poudre d'os de tissus fœtaux bovins. "Le tissu de la croissance de la plaque de veau fœtal a été utilisé, pour la première fois, pour fabriquer une poudre d'os. Cela change les muscles de la paroi abdominale de tissu osseux", a déclaré Amin Bigham-Saleh à l'ISNA. La poudre stimule la guérison des fractures et change les muscles aux os, dit-il, en ajoutant que la poudre peut être facilement produite. Le DBM est la version produite plus tôt en utilisant les os du corps, mais cette méthode coût trop cher et il est prévu que cette nouvelle méthode pourrait remplacer le DBM. Les résultats de la recherche ont été publiés en croate Veterinarski Arhiv Journal et de la recherche britannique en sciences vétérinaires. Le chercheur iranien a déjà utilisé des cellules de tissus et de cellules souches fœtales, pour la production de tissu osseux.