La baisse atteint 7,7 %, soit 4 milliards de cigarettes vendues en moins par rapport à 2012. Les prix augmentent à nouveau de 20 centimes par paquet lundi prochain.Les ventes de cigarettes continuent de reculer à vive allure. La baisse s’est établie à 7,7 % l’an dernier, selon les premières remontées statistiques annuelles disponibles, à environ 47,5 milliards de cigarettes vendues, soit 4 milliards de moins qu’en 2012 (51,45 milliards de cigarettes). Les volumes écoulés avaient déjà diminué de près de 5 % en 2012. Sur deux ans, le marché des cigarettes recule ainsi de 6,6 milliards d’unités. Le marché du tabac affiche de son côté un repli des volumes vendus de 6,1 % en 2013 (la hausse du tabac à rouler est loin de compenser la baisse des cigarettes), après la baisse de 3,4 % observée en 2012. Ventes parallèles Les explications sont multiples et difficiles à isoler les unes des autres. Les hausses répétées de tarifs depuis quatre ans, après avoir été relativement indolores au début, font désormais reculer les ventes de cigarettes. Il s’y ajoute un contexte médiocre pour le pouvoir d’achat et, bien sûr, l’essor de la cigarette électronique. Les ventes parallèles de tabac (ventes transfrontalières, internet, etc.) représenteraient quant à elles un peu plus de 20 % des cigarettes consommées. Les prix des cigarettes vont à nouveau augmenter lundi prochain, de 20 centimes par paquet (et de 50 centimes pour le tabac à rouler). Les tarifs avaient précédemment été relevés de 40 centimes par paquet en novembre 2012 et de 20 centimes en juillet 2013.