Les chercheurs iraniens ont réussi à traiter les pseudarthroses de fractures des os, l'arthrose de la hanche, du genou et de la cheville. Le procédé produit des cellules d'os à travers la mise des cellules mésenchymateuses de la moelle osseuse du patient sur un échafaudage de l'os artificiel. La méthode a été utilisée en phase de test pour le traitement des pseudarthroses de fractures osseuses pendant 5 ans, mais récemment, il est possible de prévoir la méthode pour tous les patients dans une clinique au centre de recherche Rouyan, a déclaré Mohsen Emadeddin, chef de chirurgie orthopédique du centre de recherche. Le chirurgien orthopédiste dit que les pseudarthroses de fractures osseuses surviennent à la suite de diverses causes et obligent le patient à subir la chirurgie, cependant la meilleure façon de le traiter est les implants orthopédiques, cependant, ne peuvent parfois se faire. Il a dit que les 15-20 patients ont été traités par cette méthode et ont vu une nette amélioration de leur état de santé, en disant que l'arthrite est un groupe de maladies qui touchent les articulations du corps et les détruisent. Les chercheurs ont réussi à augmenter la durée de vie par injection des cellules souches et par conséquent réduire la douleur des patients. Au cours des dernières années, l'Iran a pris des mesures larges en science et technologie, en particulier dans les domaines médicaux et médicaments.