Une équipe de chercheurs allemands et tchèques a étudié le comportement des chiens lors de leurs besoins et en ont déduit que ces animaux faisaient très souvent leurs besoins le long d'une axe nord-sud. En cause, leur boussole interne. Selon une équipe de chercheurs allemands et tchèques, les chiens possèdent une sensibilité particulière aux champs magnétiques, ce qui leur permet de s'orienter plus facilement. En d'autres termes, les chiens possèderaient une sorte de boussole interne. Pour en venir à ces conclusions, l'équipe de chercheurs a du étudier la façon dont les chiens faisaient leurs besoins. En effet, les chercheurs de l'Université de Duisbourg-Essen, en Allemagne, et de l'Université d'études agricoles de Prague, ont pu constater que les chiens s'arrêtent très généralement le long d'un axe nord-sud pour uriner ou déféquer, à condition que le champ magnétique terrestre soit stable à cet instant précis. Toutes races confondues Quelque 7000 données relevées par les propriétaires de chiens ont été passées au crible par les chercheurs. Du petit Yorkshire au gros Saint Bernard, 70 chiens de différentes races ont permis à l'équipe de travailler. Cette dernière n'a pas relevé de différence de sensibilité au champ magnétique selon les races, a déclaré à l'AFP Sabine Begall, de l'Université allemande. Pour réaliser l'étude -publiée récemment par le journal anglophone en ligne Frontiers in Zoology (voir le site)- l'équipe de dix chercheurs a chargé 37 propriétaires de chiens équipés de boussoles d'observer le comportement de leurs animaux domestiques au moment de leurs besoins. Les chiens ressentent les champs magnétiques Le but de cette recherche ? Elle a permis de mettre au jour la capacité des chiens, dotés déjà d'un odorat et d'une ouïe performants, à ressentir les champs magnétiques. En 2008, cette équipe de chercheurs avait déjà découvert, après l'étude d'images de Google Earth, que le bétail avait tendance à brouter et s'allonger le long d'un axe nord-sud. "Il a été souvent rapporté que des chiens parcourent plusieurs centaines de kilomètres pour retrouver le chemin de leur domicile. Et l'explication à cela, c'est qu'ils utilisent pour s'orienter le champ magnétique terrestre", a dit Mme Begall.