Israël est inquiet de voir les armes tombées entre les mains du Hezbollah libanais du fait de la crise syrienne changer la donne. Pour Israël, il s ' agit des armes stratégiques qui changeront le jeu. Citant un analyste de la sécurité d ' Israël, le quotidien New York Times a rapporté que dans la foulée de la guerre civile en Syrie, le Hezbollah était en train de transférer des missiles de longue portée dont ceux de fabrication russe, Suc - D, des bases en Syrie au Liban. Ces missiles sont capables d ' atteindre les territoires occupés palestiniens(Israël). « En dépit des raids aériens israéliens pour empêcher le transfert des armements et équipements militaires sophistiqués, le Hezbollah a su faire passer la plupart de ces missiles sol - sol à longue portée sol de la Syrie au Liban, avec l ' aide de ses alliés syrien et iranien» a précisé Ronen Bergman, ayant des contacts avec les autorités des services du renseignement israélien. Selon les informations du Wall Street Journal, les troupes du Hezbollah auraient également commencé à faire passer de la Syrie au Liban, pièce par pièce, des composants de contrebande de douze systèmes avancés de missiles antinavires de fabrication russe. Et ce, pour éviter une campagne aérienne menée en Syrie par Israël pour les stopper. Selon des sources officielles américaines, tous les éléments nécessaires à la mise en service d ' un missile ne seraient pas encore en leur possession du côté libanais. Une autorité américaine a dit que le mouvement du Hezbollah avait transféré, durant l ' année dernière, au moins une partie de ces systèmes, au Liban. Selon elle, tous les composants de ces systèmes ne sont pas encore transférés à l ' intérieur du Liban. Cette information été diffusée, jeudi, par Wall Street Journal. Le Hezbollah est le parti politique le plus puissant au Liban. Il a créé une série de bases en territoire syrien, surtout, près des frontières avec le Liban. Cette action a dopé la capacité stratégique du Hezbollah lui permettant de stocker ses missiles. Et Bergman de préciser encore: « Trois années après la crise syrienne et des menaces sans cesse formulées contre Bashar al - Assad, il n ' est pas un secret pour que son allié, c ' est - à - dire, le Hezbollah, ait en sa possession ces missiles. Et lui d ' ajouter: « Ces missiles comportent des Scud à courte et à longue portée, ainsi que des missiles à moyenne portée Fateh de fabrication iranienne, des roquettes Fadjr et des armements anti - aériens. En ۲۰۱۳, Israël a effectué, au moins, ۵ raids en territoire syrien pour empêcher le transfert d ' armes au Hezbollah. A titre d ' exemple, l ' aviation israélienne a mené en juillet ۲۰۱۳, un raid en territoire syrien avec pour objectif de détruire les missiles antinavires de croisière Yakhont, qui constituaient une menace pour les navires israéliens. Mais, les analystes ont révélé plus tard que ce raid n ' avait pas abouti à la destruction totale de ces missiles. Selon Bergman, en été ۲۰۰٦, et au premier jour de la guerre entre le Hezbollah et Israël, le chef du Mossad, Dagan avait conseillé au cabinet israélien de ne pas commencer l ' offensive contre le Liban tant qu ' Israël n ' aura pas visé les bases du Hezbollah à l ' intérieur de la Syrie. Il existe cette conviction que les bases du Hezbollah en territoire syrien comportent, essentiellement, des missiles à longue portée. Ce point de vue de Bergman a été confirmé, en décembre ۲۰۱۲, par un officier de l ' armée syrienne. Cet officier avait dit qu ' il ne soutenait plus le gouvernement d ' Assad et avait décidé de faire défection. Et cet officier de prétendre: « les forces gouvernementales ont détaché les composants stratégiques et les avaient transféré dans deux endroits sûrs pour les préserver, c ' est - à - dire, la région de Tartou, une base importante pour le gouvernement syrien et le Sud du Liban, la base du Hezbollah libanais. Et officier avait prétendu qu ' il tenait ces informations d ' un officier du renseignement loyal au gouvernement syrien. Mais, cet officier de l ' armée n ' était plus joignable, donc l ' on ne peut pas confirmer ces informations, toujours selon Bergman.