Au moins, 5.000 manifestants pro-européens et les leaders de l'opposition, manifestaient, dimanche, à Mejiguiria, la résidence de campagne très protégée du président ukrainien, dans la banlieue de Kiev, devenue symbole de la corruption, a constaté un journaliste de l'AFP. Les opposants, brandissant des drapeaux ukrainiens et de l'Union européenne se sont installés sur la place centrale du village de Novi Petrivtsi, à 300 mètres de la résidence de Viktor Ianoukovitch, protégée par des cordons de policiers anti-émeute, des camions et des autobus. M. Iatseniouk a ajouté que si les exigences de l'opposition n'étaient pas remplies, cette manifestation dominicale, devant la résidence du président, qu'il a qualifiée d'"excursion", pourrait se répéter.