Les partis et groupes politiques égyptiens forment une nouvelle coalition dite « Front national » pour soutenir une feuille de route pour l’avenir et appuyer l’armée et la police face aux individus armés et aux extrémistes. Selon l’unité centrale d’informations de l’IRIB citant la chaîne de télévision Sky News, près de « 30 partis et mouvements politiques ont annoncé la mise sur pied d’une organisation dite Front national. Les participants à cette nouvelle coalition ont appelé à la tenue de la présidentielle avant les législatives. Ces partis ont également demandé aux Egyptiens de soutenir les forces armées et la police face aux groupes armés.