Les quatrièmes manœuvres «Velayat IV» de l’armée de l’air iranienne, qui avaient commencé, dans la région du golfe Persique, ont pris fin, en réalisant, avec succès, tous leurs objectifs.
Ces manœuvres avaient commencé, jeudi dernier, et ont duré, jusqu’à samedi soir. Le général Hossein Tchit - Foroush, Porte - parole de l’armée de l’air, a déclaré que, lors de ces exercices, différentes unités de l’armée de l’air ont démontré leur puissance et leur capacité, dans la défense de l’espace aérien du pays, notamment, dans la région du golfe Persique. Selon le général Tchit - Foroush, différents types de roquettes et de bombes intelligentes et téléguidées ont été testées. En outre, les unités de l’armée de l’air ont testé, avec succès, des systèmes de télécommunication optimisés, et d’autres équipements, qui ont été conçus et fabriqués par les industries militaires de la République islamique d’Iran. Le porte - parole de l’armée de l’air iranienne a ajouté que, lors des manœuvres «Velayat IV», plusieurs types d’avion de combat, de reconnaissance et de transport, légers et lourds, ont mené leurs missions, ainsi que les avions d’interception aérienne et de reconnaissance maritime. Il a précisé que les F - ٤, les F - ۵, les Sokho - ۲٤, les Saegheh et les Mirages de l’armée de l’air ont participé, aussi, à ces exercices, et ont testé, avec succès, les missiles Ghader et Nasr. Le général Tchit - Foroush a ajouté que le message de ces exercices militaires, pour les pays de la région, était celui de la paix, de l’amitié et de la sécurité. Selon lui, l’autre objectif des manœuvres «Velayat IV» était de renforcer la coordination entre les différent départements et unités des forces armées iraniennes, pour défendre le territoire national, en renforçant leur puissance, face à toute menace étrangère. Quant la tenue de ces exercices, notons que le QG de la défense aérienne de l’armée iranienne avait, déjà, fait état de l’installation de nouveaux radars, en Iran. L’un de ces radars est le puissant système radar Arash, qui a été inauguré, officiellement, par le commandant de la DCA de l’armée de la République islamique d’Iran, le général Farzad Esmaïli. Le radar Arash a une portée très étendue et est capable de guider, dans une très large mesure, les différents systèmes de la défense anti - aérienne de l’armée iranienne, notamment, en ce qui concerne la guerre électronique. Selon le général Farzad Esmaïli, les forces armées iraniennes sont, parfaitement, capables d’assurer la sécurité aérienne du pays, face à toute menace étrangère.