L'ambassadeur américain en Turquie Francis J. Ricciardone a démenti samedi les allégations selon lesquelles les États-Unis étaient derrière l'enquête judiciaire sur la corruption en cours en Turquie.
Dans un communiqué de presse publié à Ankara, le diplomate américain a réfuté les informations selon lesquelles les États - Unis sont impliqués dans l ' opération en cours contre la corruption qui a ébranlé les milieux politiques turcs depuis le ۱۷ décembre. " Les États - Unis ne sont nullement impliqués dans l ' opération contre la corruption en cours en Turquie. Personne ne devrait mettre en danger les relations entre la Turquie et les Etats - Unis par des allégations infondées ", a déclaré l ' ambassadeur américain. La déclaration de M. Ricciardone a été considérée comme une réponse au discours du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan tôt dans la journée de samedi, dans lequel il a qualifié l ' enquête sur la corruption de " geste mal intentionné par les acteurs locaux et étrangers visant le gouvernement. " " Ces derniers jours, certains ambassadeurs ont été engagés dans des actions de provocation. Je lance un appel à eux depuis Samsun: Faites votre propre entreprise ", a déclaré M. Erdogan dans son discours prononcé à Samsun dans le nord du pays devant des milliers de fidèles. Mardi, la Turquie a été secouée par la plus grande enquête de corruption jamais vue dans le pays, dans laquelle les fils de quatre ministres du gouvernement ont été arrêtés et une énorme quantité d ' argent ont été saisis par les autorités judiciaires dans leurs maisons. Mercredi, M. Erdogan a critiqué cette enquête qui, selon lui, constitue une " opération sale " avec des liens internationaux visant à saper la croissance économique de la Turquie.