A une semaine de Noël l'Europe renforce ses mesures de sécurité et tire la sonnette d'alarme : depuis trois mois, Interpol piste en vain la femme la plus recherchée du monde, Samantha Lewthwaite, surnommée "la veuve blanche", écrit vendredi le quotidien Izvestia.
L’Anglaise est suspectée de possession d ' explosifs et de préparation d ' attentats. Les enquêteurs européens supposent qu ' elle pourrait faire une " surprise explosive " pour les fêtes de fin d’année, d ' autant qu’elle est recherchée pour une tentative échouée d ' attentat pendant la fête de Noël à Mombasa, au Kenya, en ۲۰۱۱. " A la demande des autorités kenyanes Interpol a lancé un avis de recherche international contre Lewthwaite le ۲٦ septembre ۲۰۱۳ en émettant une notice rouge – ce qui signifie que les ۱۹۰ pays membres de l ' organisation sont avertis du danger que représente cette femme pour le monde entier ", a déclaré le secrétaire général d ' Interpol Ronald Noble. Les autorités policières ont donc le droit d’user de leurs armes à feu pour l’interpeller. " Le niveau de menace terroriste monte généralement en Europe en prévision des fêtes de fin d ' année. Surtout sur les marchés de Noël ", note Iossif Linder, président de l ' Association antiterroriste internationale. Les services de sécurité européens se limitent généralement à des avertissements et demandent d ' éviter les marchés de Noël et d ' autres endroits publics fréquentés pendant les fêtes. D ' après l ' expert, les policiers n ' ont pas pour habitude de faire passer les visiteurs à travers des détecteurs de métaux ou autres cordons de sécurité. Cette année la menace la plus sérieuse émanerait donc de la " veuve blanche ": Samantha Lewthwaite, ۳۰ ans, citoyenne britannique fille d ' un soldat et d ' une catholique irlandaise. Elevée à Aylesbury, au nord - est de Londres, elle s’est rapprochée de la communauté musulmane dès l’adolescence et s’est convertie à l ' islam. A ۱۹ ans elle a épousé Germaine Lindsay, Britannique musulman, qui a organisé avec trois autres terroristes kamikazes des attentats dans le métro de Londres, qui avaient fait ۵۲ morts. Après l ' attentat, Samantha semblait choquée par les événements et avait même présenté ses condoléances aux familles des victimes. Quelques années plus tard elle réapparaissait en Afrique au sein d ' un groupe terroriste attaquant des hôtels kényans fréquentés par des Européens. Entre temps elle s ' était remariée avec un moujahid d ' origine britannique et avait eu quatre enfants. Dans les carnets de la " veuve blanche " retrouvés par la police elle s ' émerveille de son mari qui apprend à son fils de ۸ ans et à sa fille de ۵ ans à combattre les infidèles. Elle est également connue pour avoir écrit une ode à Oussama Ben Laden après sa mort, en déclarant son amour à l ' ex - terroriste numéro ۱, tout en menaçant l ' Occident et le président Barack Obama. Le nom de la " veuve blanche " était réapparu pour la dernière fois en septembre, alors qu’elle était soupçonnée d ' être impliquée dans la prise d ' otages au centre commercial de Nairobi. L’attaque avait fait ٦۸ morts. L ' appartement où Samantha Lewthwaite avait vécu avec ses enfants peu de temps avant l ' attentat a été découvert dans la banlieue de Nairobi. Un mandat d ' arrêt international a été délivré contre elle quelques jours après les faits.