Moscou décide du déploiement des missiles balistiques près des frontières des pays européens membres de l ' Otan. Après avoir évalué les menaces potentielles contre le pays, l ' armée russe décidera du déploiement des missiles balistiques à proximité des frontières des pays européens membres de l ' Alliance atlantique, a annoncé le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov soulignant qu ' il relève de la responsabilité des professionnels à faire des évaluations crédibles sur des dangers que le secteur européen du bouclier balistique des Etats - Unis pourrait avoir pour la sécurité nationale de la Russie. « Le déploiement des systèmes missiles, capables de porter des ogives nucléaires « Iskandar - M», près des frontières de l ' Otan, peut être une partie de la réaction de la Russie aux projets de la Défense balistique de l ' Alliance.», a remarqué le chef de la diplomatie russe. Les médias ont annoncé, la semaine dernière, se référant aux images satellites, qu ' au moins ۱۰ systèmes « Iskandar» ont été déployés à Kaliningrad de la Russie, en marge de la mer Baltique et tout au long des frontières de la Russie avec les pays de la région Baltique, l ' Estonie, la Lettonie et la Lituanie. Le président russe, Vladimir Poutine a démenti, pourtant, jeudi, ۱۹ décembre, ce déploiement des missiles « Iskandar», annonçant que les responsables russes n ' en ont pas encore décidé. Entre temps, le ministère russe de la Défense a annoncé, la semaine dernière, dans un communiqué ambigu, que les missiles « Iskandar», ont été déployé dans la zone militaire occidentale de la Russie qui comprend Kaliningrad et la partie européenne de la Russie. Aussitôt après la publication de cette déclaration, les représentants de quelques membres de l ' Otan se sont réagi, avertissant qu ' une telle démarche pourrait aggraver la tension envers la Russie.