Les informations, selon lesquelles la Russie a déployé ses missiles tactiques "Iskander", près des frontières de l'Union européenne, suscitent l'inquiétude de l'OTAN, rapporte, mardi, l'agence Associated Press, citant le commandant suprême allié en  Europe, le général américain, Philip Breedlove.
Lors d ' une rencontre avec des journalistes, à Berlin, le général a déclaré que les informations de ce genre pouvaient constituer un " motif d ' inquiétude ". Il a, en outre, souligné que le comportement de Moscou montrait, encore, une fois, la nécessité d ' entretenir avec les militaires russes des " relations permanentes et fondées sur le respect mutuel " et de procéder à des " échanges réguliers d ' informations ". Le ministère russe de la Défense a, pour sa part, affirmé, lundi, que les zones de déploiement des batteries d’ " Iskander - M ", sur le territoire de la Région militaire Ouest,(dont Kaliningrad fait partie), ne constituaient pas une violation des traités internationaux.