La Maison Blanche a critiqué l'accord entre l'Ukraine et la Russie, estimant qu'il ne serait pas suffisant pour répondre aux "inquiétudes" des manifestants pro-européens.
Aucun accord entre Moscou et Kiev ne " répondra aux inquiétudes de ceux qui se sont rassemblés, pour protester, dans toute l ' Ukraine ", a dit le Porte - parole de la présidence américaine, Jay Carney, mettant, clairement, en exergue l’attitude interventionniste américaine. Le Président russe, Vladimir Poutine, a annoncé, mardi, que Moscou accordait ۱۵ milliards de dollars à l ' Ukraine et baissait le prix du gaz qu ' elle lui vend, lors d ' une visite du président ukrainien au Kremlin, dénoncée par l ' opposition pro - européenne, qui y voit la " mise en gage " du pays à la Russie. Cette annonce a été faite, alors que les opposants au Président Ianoukovitch, qui manifestent, depuis près de quatre semaines, l ' accusent de vouloir " vendre " à la Russie leur pays, en profonde récession et au bord de la faillite. Les deux pays ont conclu un accord prévoyant de lever les " limitations commerciales " entre les deux pays, jusqu ' à fin ۲۰۱٤. L ' institution basée à Washington, avec laquelle l ' Ukraine négocie, depuis des années, exige des réformes de rigueur budgétaire, dont une hausse du prix du gaz.