Ce soir les israéliens ont pu découvrir le phénomène Dieudonné.
La Chaine ۱۰ a consacré enprime timeune émission sur les « quenelles» de Dieudonné. Incroyable mais vrai: des photos de soldats de Tsahal faisant le signe de la quenelle ont été montrées.Depuis la fin des années ۲۰۰۰, Dieudonné utilise une expression ordurière envers ceux qu’il vise: «Je vais leur glisser une quenelle», «L’idée de glisser ma petite quenelle dans le fond du fion du sionisme est un projet qui me reste très cher», en somme une envie ou menace de sodo… signifiée par le geste de la quenelle, compris également comme une esquisse de salut nazi inversé pour se faire discret. Slate parle en juin ۲۰۱۳ de «dieudonnisation des esprits» au sujet de la diffusion de ce geste dont «la référence au salut hitlérien est évidemment volontaire». Le geste en question est repris dans les médias et les réseaux sociaux par des personnes qui ne sont pas forcément conscientes de sa signification: la «quenelle» appartient ainsi à un ensemble de signes cryptés(gestes, symboles, citations de ses sketches…) via lesquels Dieudonné a formé une «petite contre - culture», une sorte de «petite contre - société» autour de lui. Le site relève que le public est jeune, composé de jeunes musulmans, de jeunes issus de l’immigration et de militants politiques d’extrême - droite, à propos desquels il s’interroge sur leur degré de conscience. En septembre ۲۰۱۳, le ministre des Armées Jean - Yves Le Drian réagit à l’image diffusée sur l’Internet de deux militaires qui se sont photographiés en faisant ce geste devant une synagogue et l’armée envisage des sanctions après examen du cas car elle ne peut tolérer une éventuelle «apologie de doctrine interdite».Dieudonné répond au ministre par des propos orduriers.Certains se demandent si ceux qui usent de ce geste, des groupes de candidats de télé réalité, de soldats, ont conscience de sa signification. Dieudonné utilise des célébrités en publiant leur photo, pourtant il semble que les adeptes de la gestuelle ignorent souvent sa signification cachée. «Difficile de dire que tous aient conscience de la portée de ce geste», estime Jean - Yves Camus, spécialiste de l’extrême droite,mais leur vision du monde est celle d’un ordre mondial dominé par l’axe Washington - Tel - Aviv. Il y a la conviction qu’au fond, ce sont les juifs qui tirent les ficelles.» Pour l’avocate Anne - Sophie Laguens, intervenant sur la question d’éventuelles poursuites pénales pour incitation à la haine liées à ce geste, «la “quenelle” de Dieudonné, si elle appelle à l’imaginaire[du]salut[nazi],a une portée bien plus ambiguë, parfois signe de ralliement à l’humoriste et à sa pensée, parfois signe de désapprobation et d’insoumission, parfois encore simplement signe de victoire(on pense au joueur de foot qui l’avait fait après un but)[…].» À l’instar de la quenelle ci - dessus, Dieudonné a imaginé des messages codés, chansons, mimiques, slogans, destinés à être diffusés sur les réseaux sociaux et dans les médias dont seuls les initiés comprendront la signification. L’ensemble de ces messages est agressif et dénigrant envers les juifs. Les commentateurs y voient souvent un «sous - texte antisémite», parfois les tribunaux les considèrent comme clairement antisémites. Une cérémonie des « Quenelles d’or» est organisée régulièrement par Dieudonné pour récompenser les personnalités s’étant opposées à Israël et à ses alliés. Parmi les nominés ou les récipiendaires figurent Alain Soral, Laurent Louis, Salim Laïbi, Bernard Junod(pour une « plaisanterie» faite devant l’entrée du camp d’Auschwitz), Lars von Trier(pour ses propos sur Hitler au festival de Cannes ۲۰۱۱) ou encore Bachar el - Assad(récompensé par la Quenelle d’Or de «l’antisionisme et de l’anti - impérialisme»). La chansonShoananas, sur l’air duChaud Cacaod’Annie Cordy, se moque des commémorations de la Shoah. Cette chanson a valu à Dieudonné une condamnation pour provocation à la haine; en ۲۰۱۲, Dieudonné est condamné en instance à ۲۰ ۰۰۰ euros d’amende pour deux vidéos antisémites. Le signe du doigt pointé vers le ciel après l’avoir embrassé avec une mimique faciale conforme aux caricatures antisémites d’avant guerre. Ceci associé au slogan «au - dessus c’est l’soleil » est censé représenter la domination juive sur le monde conforme au protocole des sages de Sion. Dieudonné et ses fans postent sur le net des photos de personnalités, des groupes de candidats de télé réalité, de soldats, en train de faire ces signes dont il est douteux que les intéressés connaissent la double signification, ce qui les amène à se désolidariser quand ils l’apprennent. L’actualité est du reste riche en provocations de Dieudonné qui semble exister sur ce mode. La dernière étant une plainte pour injures antisémites et diffamation (sic) envers SOS Racisme et sa présidente, déposée conjointement par Dieudonné avec Robert Faurisson, Youssouf Fofana le chef du gang des barbares emprisonné pour assassinat et tortures, ainsi que huit autres détenus actuellement en prison qui sont associés à la plainte. En octobre 2013, Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch sont photographiés au parlement de Strasbourg en faisant le geste de la quenelle. Bruno Gollnisch a expliqué qu’il n’était pas au courant des sanctions décidés contre les deux militaires et qu’il ne regrettait pas son geste.