De son vrai nom Mimar Koca Sinãn ibn Abd Al - Mannan est l’un des plus grands architectes de la période Ottomane. Il est même considéré comme l’inventeur du style architectural ottoman, qu’il façonna à partir de ses connaissances en architecture byzantine et les techniques orientales de ses prédécesseurs.Il est d’ailleurs notable de mentionner que parmi ses premières inspirations dans la construction de mosquée, se trouve la cathédrale Saint Sophie de Constantinople, pour la façon dont le dôme central est porté et la forte luminosité qui lui est si caractéristique. Sinãn devient architecte en chef de Suleyman le magnifique(1495-1566) en 1539, à la mort de Acem ‘Ali son prédécesseur. Parmi ses premiers travaux, le premier notable par son architecture originale reste la mosquée Mirhimah de Uskudar, connue pour ses trois demi - dômes entourant le dôme central. Sinãn continua à imposer son talent et son génie de l’architecture jusqu’à sa mort à 99 ans, notamment à travers la construction des édifices suivants: - la mosquée Süleymaniye d’Istanbul, considéré par les soufis comme «la sublime expression de la splendeur et de la joie» - la mosquée de Rüstem Pacha d’Istanbul, avec un dôme central reposant sur quatre semi - coupoles et cinq dômes de tailles plus petites - la mosquée Selimiye d’Edirne, dont l’immense dôme de plus de 31 mètres reposant sur huit piliers, donne l’impression que l’intérieur de la mosquée est plus grand que l’extérieur. Cette construction reste l’une des œuvres maitresses de Sinãn et lui permit de dévoiler l’étendue de ses connaissances architecturales. - la mosquée de Sokullu Mehmet Pacha à Istanbul, considérée également à juste titre comme un autre grand chef d’œuvre de Sinãn, notamment pour les faïences à dominantes bleues qui composent son intérieure et recouvrent notamment les piliers soutenant la voûte, ainsi que les contours des fenêtres et du Mihrab. D’autres faïences de couleurs telles que le vert, le rouge et le pourpre viennent s’unir harmonieusement à l’ensemble et contribuent à éblouir d’admiration chaque visiteur pénétrant dans le lieu saint.
Sinãn fut responsable de la construction des mosquées(84 grandes et 52 plus petites. Il construisit également un nombre impressionnant de Madrasas(écoles coraniques), de mausolées, palais, hammams.